Retour Voir toutes ses oeuvres

RÜTJER RÜHLE

Las Canteras
1989-1990
Huile sur toile, sable et terre
Annoté au dos « Las Canteros » 1989, Vincennes 1990 N : 90/7

Hauteur : 200 cm        
Largeur : 328 cm
Cette œuvre porte le numéro 7
Commencée en Espagne en 1989, elle fut terminée dans l'atelier à Vincennes en 1990. Malgré son numéro, elle n’appartient pas à une série. Chaque peinture est unique. Celle-ci est liée à la thématique cosmique de l’alternance du Jour et de la Nuit (voir le catalogue Tag und Nacht, Erlangen 1991).
Ce tableau est empreint d’après Rühle de la lumière du sud.

 

Peintre expressionniste abstrait, tendance matiériste. Son expérience andalouse lui a appris à rompre avec les techniques et les matériaux traditionnels de la peinture. Il s'est alors servi de ses doigts pour étaler la couleur ou utilise des matrices variées: portes, volets, fragments de bois, plus récemment des plaques de marbre et des troncs d'arbres coupés en largeur. La matière de ses œuvres est griffée, brassée en tourbillon de couleur, rythmés de mouvements contraires d'où naissent dans de grands formats, des paysages ou du moins un sentiment de nature.
Extrait : Bénézit, dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999

Le musée d'art moderne du Centre Georges Pompidou possède en dépôt une œuvre achetée par les amis du musée en 1983 : peinture n°66, 1983, 202 x 259 cm.

Né le 14 avril 1939, famille originaire de Danzig.
1945, exode vers Erlangen en Allemagne en passant par Dresde et Leipzig.
De 1955 à 1963, élève de Christian Klaiber, lui-même ancien élève d'Henri Matisse
et de Fernand Léger. Il étudie parallèlement l'histoire, la philosophie et l'histoire de l'Art à l'Université d'Erlangen.
De 1959 à 1960, réalise par motivation personnelle des copies d'après originaux en format réel de Konrad Witz («Die Verkündigung an Maria», 158 × 120,5 cm; 1440-1443), de Rembrandt («Paulus en prison», 41 × 39 cm; 1627-1630), de Dürer («Portrait de Michael Wolgemut», 29 × 27 cm; 1516).
Fréquente à la même époque l' Atelier de Restauration du Musée Germanique de Nuremberg afin d'assimiler certaines techniques artisanales.
Au moment de ses études, fait de nombreux voyages en Italie, Scandinavie, Grèce, Autriche Espagne, Hollande, Argentine.
De 1963 à 1966, études et diplôme aux Beaux Arts de Berlin.
De 1966 à 1969, vit et travaille en Andalousie.
De 1970 à 1973, vit et travaille à Paris.
De 1973 à 1975, vit et travaille à Cologne.
A partir de 1975, s'installe définitivement à Paris.
Séjourne et travaille régulièrement en Andalousie et au Maroc.
De 1990 à 1991, réalise une commande pour la ville d'Erlangen «Tag und Nacht und Nacht und Tag 1», 4 tableaux à 400 × 290 cm.
En 1991, obtient le prix culturel de la ville d'Erlangen.
Il s'engage depuis cette date dans un travail sur des grands ensembles: espaces peintures où les œuvres sont interdépendantes.
Réalisation de «Tag und Nacht und Nacht und Tag II», 4 tableaux (400 × 280 cm) grâce au soutien du ministère de la Culture (Allocation de recherche de la Délégation aux Arts Plastiques) en 1995.
Réalise entre 1995 et 2002 «Gehöft»; dimensions de l'œuvre dans sa totalité: 2 fois quatre tableaux (400 × 266 cm), trois tableaux (431 × 226 cm) et un tableau (540 × 408 cm); huile sur toile, sur châssis.
Entre 2002 et 2003 réalisation de «Lichtbäume»; dimensions de l'œuvre: 4 tableaux (400 × 80 cm).
Entre 1997 et 2002, crée des «livres» (73 × 100 cm): il s'agit de recueils de Paul Celan où la poésie entre dans une relation d'interdépendance avec la peinture: «Zeitgehöft» intégral [voire photo ... !], «Die Niemandsrose» (La Rose de personne) extraits, «Lichtzwang» (Contrainte de lumière) extraits, «Engführung» (Strette) intégral et d'autres extraits de «Sprachgitter» et «Atemwende».
De 1997 à 2000, entreprend la réalisation d'un nouvel ensemble: «Moulin», espace – peintures: 4 tableaux à 350 × 308 cm, acquis par le Kunstmuseum de Liechtenstein en 2004. [voire photo...!]
De 2001 à 2005, «Cavatina» 4 tableaux (333 × 390 cm) nouvel espace peinture.
2002 à 2004, réalisation de Cortijos caidos, Andalousie.
A partir de 2003, réalisation d'un nouvel espace peinture: «Amgheid» 9 tableaux (480 × 270 cm).
A partir de 2005, travaille sur un nouveau projet: espace peinture «Yeelen».
Expose régulièrement depuis 1959.

Collections publiques et privées :
Fonds National d'Art Contemporain Paris, Musée d'Art Moderne Centre Georges Pompidou, Kunstmuseum Liechtenstein, Collection Peter Stuyvesant Amsterdam, Bred, Collection Ludwig Aix-la-Chapelle, Ville d' Erlangen, Ville de Paris, l'Arche de la Défense Paris, collection Hamon, Mezzanin-Stiftung, Dr. Peter Monauni Collection.