Retour Voir toutes ses oeuvres

CATHERINE VAL

Catherine Valogne, journaliste et écrivain née en 1924

Catherine Valogne a participé à la Libération comme brancardière. La France ayant besoin de vie et d’art dans toutes ses expressions, elle écrit des contes, et des chroniques sur les spectacles dans Arts et Ce soir. Elle aime le théâtre et dirige une collection sur le sujet, elle commande des textes et publie elle-même un Jean Vilar et un Gordon Craig.

A la demande de Louis Aragon en 1953, Pierre Descargues et Catherine Valogne rejoignent les Lettes françaises jusqu’à la fin de leur parution en 1972. Aragon leur laisse carte blanche, lui se gardant les lettres et la pensée.

Depuis 1953, ils dirigent les pages parisiennes et littéraires de la Feuille d’Avis de Lausanne et de La Tribune de Lausanne.

Pour la presse, Pierre et Catherine vont photographier des personnalités du monde des arts, de la littérature et de spectacle: Jeanne Moreau, Marguerite Duras,  Bernard Buffet, Niki de Saint Phalle, Maria Casarè, Xenakis…. Vu Vus, Vues, aux Editions du Cercle d’Art en 1998 propose quelque deux cents de leurs clichés parmi les milliers qu’ils ont pris.

Catherine Val grandit dans le Quartier Latin, les tapisseries du Moyen-âgee du musée de Cluny et les serres du Jardin des Plantes. Elle commence très tôt à peindre, avant d’avoir des activités littéraires et journalistiques. Elle reprendra la peinture vers 1967. “Les grands courants marins, les trajectoires du vent, les convulsions de la terre, les paysages fantastiques offerts par les nuages vus d’avion, voilà avec quoi je tente de pactiser.”

En 1974, l’architecte Claude Parent lui commande, pour éviter les graffitis, la décoration d’un mur aveugle d’un immeuble de la Sécurité Sociale qu’il construisait avec André Remondet, rue de la Mouzaïa à Paris. Elle propose alors un graffiti pérenne, classé avec l’immeuble Monument historique. Il est salué par toute la presse: 29 mots écrits à la main, agrandis et coulés dans le béton – Homme, Sérénité, Bleu, Calme, Eté, Vent, Espoir…- qui permettent à chaque passant de bâtir son propre poème.
Ce travail la conduira à découvrir dans les détails de l’écriture tout un univers où sens et forme fusionnent. Certains mots ont pour elle une importance particulière: Amour, Amitié, Etre, Liberté, Paix, Vie… Elle les explorera dans des matériaux divers: en volume avec du bois, aluminium, résine chargée de poudre de marbre, pâte de verre, bronze, sur le papier, avec de l’encre de Chine.

1967-71 Sculptures sylvestres


Les souches ramassées au Bois de Verrières sont travaillées avec des râpes variées et peintes, au début en noir, puis avec d’autres couleurs. Elle cherche dans ces souches le mouvement intérieur qui en est l’âme.

1968-72 Peintures et triptyques

Le désir du volume se révèle dans des oeuvres peintes sur bois dont le support est creusé et augmenté de pierres et de bois. La touche est aérienne ou marine.
Elle réalise soixante-dix triptyques sur une période de deux ans. Il s’agit d’une peinture secrète qui se découvre à l’ouverture de ses volets.

1970-… Peintures de poche


Catherine Val réalise des livres contenant des toutes petites peintures.

1970-… Encres


L’encre est une pratique permanente. Parfois elle se combine avec de la couleur ou des rehauts de pastels.

1974-76 Mots découpés, aluminium et bois

Les bois invite la lumière à produire des ombres qui sont autant de pleins et de déliés d’une écriture alors changeante au gré du jour.
D’autres mots vont répondrent à l’esprit de l’aluminium : Feu, Souffle, Vent…

1974-76 Moulage d’aluminium et résine


C’est son ami Etienne Hadju qui la conduit à utiliser l’aluminium pour traduire ses prototypes en plâtre. Un peu plus tard elle demande à Laurent Forestier de les transcrire en résine chargée de poudre marbrée (blanc ou noir)…

1975-97 Estampes


Toujours autour des lettres et des mots, elle réalise d’abord à l’atelier Balerio (offset) puis à l’atelier Arcay –père et fils- (sérigraphie) plus d’une cinquantaine d’estampes, notamment pour France Culture.

1986-… Bronze

Au début, il y a les plus simples des lettres, celles venues d’un souffle vital : les Voyelles. Puis, au fil des ans, les pièces deviennent plus complexes. Catherine Val acquiert une maitrise des volumes, et les mots deviennent théâtres, chapelles et senctuaires.
Il y a 33 Chapelles dont Chapelle de la Joie, qui fait chanter les verts et les jaunes de sa patine que le temps a installé au cœur même du métal. Etre où s’organise une danse des courbes des « e » et du « r » autour d’un « t » fier et majestueux. Il y a là, par la force du mot sculpté, et sans qu’aucun autre ne soit nécessaire, quelque chose qui vaut plus que tout discours. Catherine Val connaît la force suggestive des volumes et au fil des ans, elle a acquis une maîtrise qui lui permet de tout oser. Il y a 20 Sanctuaires où pour exprimer la douleur et l’épreuve, elle utilise des os, desquels surgit une force positive où la vie reprend ses droits comme dans le Sanctuaire des Solitudes où semble se lever la figure d’une énigme… Puis 20 Sorties du chaos. Les mots qui l’inspirent sont ceux de la vie, à commencer par le mot Vie lui-même dont le « V » vole et  bondit. Il y a aussi Amour, qu’elle traite avec pugnacité ou, au contraire, comme en le caressant ou Le signe de la vie et de la mort avec le mot Souffle à l’endroit et à l’envers, aspiré/expiré.
Œuvres d’amitié ou d’admiration, elle réalisera plus d’une centaine de Flambeaux en bronze, portraits de proches et d’estimés qu’elle nomme les Flamboyants. Elle cherche alors à ce que le nom qu’elle sculptre reflète le caractère de la personne, comme celui de Karajan aussi vigoureux et mutin que ses orchestrations ou celui de De Gaulle reconnaissable à ses deux bras levés, qui, aux dimensions monumentales, se retrouve depuis peu à côté de Mao Zedong dans un parc à Canton.
Pour que la présence de ses sculptures soit maintenue au cœur même de la nuit, elle aménage dans la plupart de ses pièces une petite place pour une bougie, qui, dans la nuit ou le noir, fera vibrer l’œuvre aux rythmes des vacillements de la flamme…

Et il y a aussi ses bijoux qui sont portés dans le monde entier.

A 15 ans, à Picasso à qui elle faisait remarquer qu’il s’habillait mal, elle avait monté ses intentions en lui montrant ses premiers dessins. « Avant de peindre les âmes, il faut peindre le corps ». Elle n’aura pas écouté le maître et c’est à l’âme des mots qu’elle aura consacré sa vie.

Sa première exposition importante s’organise à l’étranger, au musée de Lodz (Pologne). Frank McEwen acquiert le plus grand de ses triptyques pour le musée de Harare (Zimbabwe). Le musée des beaux-arts de Hiekka à Tampere (Finlande) réunit un ensemble important de ses œuvres.

D’après un texte d’Alin Avila

 

ARTSPLASTIQUES

(Sous le nom Catherine VAL)

Catalogues d’expositions
Catherine Val, Rysunki i gwasze
Préface de Ryszard Stanislawski
Lodz (Pologne), musée des beaux-arts, 1974

Catherine Val –Bois de Verrière
Préface de Jean Duvignaud
Paris, Galerie Simone Badinier, 1974

Catherine Val : Grafiika 1975-1985
Préface de pentti Saaritsa
Jyväskylä (Finlande) : Pinacotheca, 1986

La lumière des voyelles
Textes de Marcel Fleiss, Pierre descargues, Jean-Yves Mock.
Paris, Galerie 1900-2000, 1991

Monologues photographiques sur sept sanctuaires pour l’an 2000 de Catherine Val
Préface de François Monnin et Yosuke Itsutsuji
Montreuil-aux-Lions, Galerie Lalloz, 2000

Le Jardin du Sculpteur Catherine Val et du Photographe Olivier Descargues
Textes de Pierre descargues, Catherine Val, Olivier Descargues
Fontenay-auxRoses, ACIB, 2002

Double sortie de chaos
Préface de Dominique Rabourdin
Fontenay-aux-Roses, ACIB, 2007

Monographie
Catherine Val, la clandestine
Texte de Pierre Descargues. Préface, Alin Avila.
Paris, Area/Descartes & Cie. 2011.

Illustrations
A comme amitié. Robert Jacobsen Le Grand Fer
Pierre Descargues, Paris, Area, 1993. Accompagné d’une encre de Chine originale

Art urbain, réalisations

1975. Paris
Façade de la Direction des affaires sanitaires et sociales (Sécurité Sociale), 58-66 rue de la Mouzaïa, Paris. Architectes : Claude Parent et André Remondet.
Classé Monument Historique en 2004.

1976. Ancemont (55)
Murs d’enceinte du Collège Louis de Broglie
Architectes : Claude Parent et Roger Schott

1981. Montreuil (93)
Cimetière communale, mosaïque et relief en marbre

2014. Shunde, Guangdong, Chine
Sculpture-flambeau De Gaulle, bronze. P’Art sino-français de Shunde (pour le 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France.)


Art urbain, bibliographie
Poème graffiti en béton de Catherine Val
Plaisir de France, n°430, 1975
Les murs ont la parole
La Maison de Marie-Claire, n°107, 1976
CES, Ancemont, France, Claude Parent
Technique et Architecture, n°308, mars 1976, p.70
La force des mots : Catherine Val et l’écriture
Claude Parent, Le Mur Vivant, n°46, 1977
Paris Graffiti : a poem by Catherine Val
Concrete Quarterly, 1978
Claude Parent
Michel Ragon, Paris, Dunod, 1982
L’Architecture et le nucléaire, Claude Parent
Dessins de Catherine Val. Paris, Editions du Moniteur, 1978
Guide architecture en France 1945-1983
Marc Emery et Patrice Goulet, Paris, Architecture d’Aujourd’hui, 1991
Concrete Graffiti
Concrete Quarterly, Hiver 2008, p.16
Architecture moderne à Paris 1900-1990
Hervé Martin, Paris, Alternative, 2003, 2009
Claude Parent,…
Paris, Cité de l’architecture et du patrimoine, 2010

Expositions personnelles

1971       
Paris
Galerie La Demeure, sculptures sylvestres

1974       
Lodz (Pologne)
Musée des Beaux-arts, Catherine Val. 
Paris
Galerie Simone Badinier, Catherine Val – Bois de Verrières
Copenhague (Danemark)
Galerie Ivan Edeling, Dessins et triptyques

1983       
Poznan (Pologne)
Galerie Wielka, 19, Rysunki – Drawings.

1985       
Jouy-le-Moutier
Maison de quartier, Souches de la forêt

1986       
Jyväskylä (Finlande)
Pinacotheca, Catherine Val – Grafiikka

1991       
Paris
Galerie 1900-2000, La Lumière des voyelles

1996       
Fontenay-aux-Roses
Le Colibri, Mots et poussières de mots

2000       
Montreuil-aux-Lions
Galerie Lalloz, Monologues photographiques sur sept Sanctuaires pour l’an 2000 de Catherine Val

2002       
Paris
Galerie Estève, Catherine Val – 50 vies et plus d’encres et de bronze

2007       
Fontenay-aux-Roses
Château Laboissière, Double sortie de chaos avec des photographies d’Olivier Descargues
Olonne-sur-Mer
Galerie Gustave Got, Catherine Val

2010       
Paris
Galerie Arthème, Bois ressucités et mystères des encres


Expositions collectives

1975       
Ljubljana (Slovénie)
Biennale Internationale de la Gravure

1974       
Paris
Grand Palais, Vivre à l’école
Rijeka (Croatie)
Biennale internationale de dessins

1976       
Cracovie (Pologne)
Biennale internationale de la gravure

1977       
Ljubljana (Slovénie)
Biennale internationale de la gravure

1978       
Kyoto, Séoul
International Impact Art Festival
Paris
Faculté de Droit de Paris, Sang

1979       
Kyoto
Gallery Marronnier, Now Drawing is…
Ljubljana
Biennale internationale de la gravure

1980       
Vatican
Pinacothèque vaticane, 1500e anniversaire de Saint-Benoît
Nice
Négresco, Renaissance de la Pâte de verre
Cracovie
Biennale internationale de la gravure

1982       
Paris
Centre culturel Belge, D’un Art Bul à l’autre

1983       
Paris
Espace Créatis, Les lettres sont des choses
1984       
Bordeaux
Galerie de l’Intendance, La sculpture en pâte de verre, Liberté d’expression
Budapest
International Mail Art exhibition
Bruxelles
Botanique, A. Balthazar – Autour des mots
Berlin
Intergraphic 84
Cracovie
Biennale Internationale de la Gravure

1985       
Paris
Monnaie de Paris, La Médaille-objet
Cul-de-Sarts
Biennale Internationale du petit format

1986       
Paris
Espace Cardin, Wifredo Arcay, 140 artistes, 35 ans de sérigraphies

1987       
Sceaux
Musée de l’Ile de France, Portes et portiques
Maubeuge
Musée, Scilpt 87 Sculpture contemporaine

1989       
Paris
Saga 89, Galerie Area, Bronzes de peintres    
Paris
Monnaie de Paris, Et la pierre devint métal

1990       
Paris
Galerie de Thorigny, Sculptures

1991       
Paris
Galerie 1900-2000, Diversité contemporaine en Europe

1993       
Clamart
Centre d’Art Albert Chanot, 2e Pavé dans l’art, jouets d’artistes
Toulon
Musée, Eloge de la Peinture

1994       
Paris
Galerie R. Kieffer, Jeux d’artistes

1995       
Paris
espace Eiffel Branly, Salon de mars

2003       
Paris
Galerie Area, L’invention amoureuse

2004       
Poznan
14e Biennale de sculptures


Collections publiques
Amiens      
Bibliothèque Louis Aragon (fonds Alin Avila)
Harare        
Musée national d’art moderne du Zimbabwe
La Louvière   
Centre Daily-Bul & Co
Lodz       
Musée des beaux-arts
Nismes       
Musée du Petit Format
Paris       
Musée de l’Assistance Publique
Paris       
Bibliothèque Nationale de France
Paris       
Musée de Radio-France
Paris       
Monnaie de Paris
Poznan       
Musée National
Rome       
Musée du Vatican
Sceaux       
Musée de l’Ile de France
Shunde       
Parc P’Art Sino-Français
Tampere        
Musée des beaux-arts Hiekka
Toulon       
Musée (fonds Alin Avila)

Collections privées
France, Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Chine, Danemark, Etats-Unis, Finlande, Grande-Bretagne, Italie, Japon…

LITTERATURE

(Sous le nn Catherine DESCARGUES)

Auteure
La gastronomie des cardiaques
Avant-propos du Dr Jean-Louis Jullien, Alta, 1977.
Réédition avec la collaboration de Raymond Pujol, Paris, Alta, 1979
La gastronomie des cardiaques et de ceux qui ne veulent pas le devenir
Préface du Pr Yves Grosgogeat, Paris, Presses du Châtelet, 2000
La gastronomie des diabétiques
Avec la collaboration du Pr Francis Thervet et Raymond Pujol, illustrations de Catherine Leborne, Paris, Alta, 1979
La gastronomie des hépatiques et colopathes
Avec la collaboration du Dr Pierre Bernard, Paris, Alta, 1980.
La gastronomie des enfants bien-portants. La gastronomie du bon sens pour les enfants en famille
Avec la collaboration du Pr Jean Navarro. Paris, Alta, 1981.
La gastronomie des enfants malades : intolérance au gluten, intolérance aux protéines du lait de vache, intolérance au lactose, mucoviscidose
Avant propos du Pr Jean Navarro. Lexique des plantes par Raymond Pujol, Paris, Sylvie Messinger, 1983.
La gastronomie des cardiaques, des diabétiques, des hépatiques et colopathes, et de la femme enceinte qui allaite, des enfants bien portants, des enfants malades
Paris, Robert Laffont, collection Bouquins, 1986.
L’Empire Truffe par Olivier 1er
Paris, Area/Descartes & Cie, 2010.


Catherine Valogne et Pierre Descargues

Vu, Vus, Vues. Les années 60, figures de liberté
Préface de Cavanna, Paris, Cercle d’art, 1998.
Rapaire
Editions Monelle Hayot, 2004.

A propos de Catherine et Pierre Descargues
L’invention amoureuse
Dossier Catherine et Pierre Descargues, Area revue n°3, Paris, éditions Area, 2003.
Catherine, Pierre Descargues, Regards et témoins
Catalogue de vente, Paris, Etude Calmels-Cohen, Paris, 2005